l'Actualité de l'Union des Engagés Volontaires, Anciens Combattants Juifs 1939 -1945, leurs Enfants et Amis. - 10 juin 2017


L
a magnificence de ses talents

à la gloire du Bel Canto !



Rivalisant dans leur programmation de fin d’année, les prestigieux musées de la capitale ont porté leur choix sur les chefs d’œuvre des artistes les plus brillants, de ceux qui nous enchantent et nous mènent de par le monde !!!

D’emblée, notre préférence est allée à Chagall et c’est à la Villette, au cœur du populo, dans le vaste complexe de la Cité de la Musique, que nous avons eu le bonheur de découvrir une magistrale présentation de son œuvre scénique.

Dans l’univers de la musique, du Théâtre Juif de Moscou aux plus belles salles des grandes capitales, Chagall a créé les décors et les costumes d’Ale ko à Mexico; à New York, l’Oiseau de feu et la Flûte enchantée; à Paris, Daphnis et Chloé... et dans les années 1960, le célébrissime plafond de l’Opéra Garnier. Ce ne sont pas moins de 300 peintures, dessins, sculptures, céramiques, masques et costumes de scène qui sont ainsi portées à la connaissance du public.


Tous nos compliments à l’équipe de la Philharmonie de Paris pour la mise en espace de cette exposition.

Déjà absolument fascinant, le plafond de la salle de concert de l’Opéra Garnier nous est restitué de manière à pouvoir détailler chacun des éléments, grandeur nature. Difficile de s’en détacher !

Nombre de ses toiles nous accompagnent tout au long de la visite avec en fond sonore, magie de la musique, les airs et les ouvertures des opéras les plus célèbres !!!

Mozart avait sa préférence et la Flûte Enchantée son œuvre favorite. Chagall aimait à en fredonner les airs tout en créant les décors, les rideaux, les superbes fonds de scène et les magnifiques costumes de scène nés de la magie de son pinceau qu’il nous a été donnés d’admirer. De la majestueuse Reine de la nuit au costume emplumé de Papageno, des costumes délirants de couleur de l’Oiseau de feu, à ceux d’Ale ko, sublime défilé de tous ces personnages !!!

Comme tout ce qui tourne autour d’un spectacle, Chagall a fait partie de ce monde magique du théâtre, il appartenait à cette ruche bruissante, il était l’un de ses artisans dans la fantastique mise en oeuvre d’un opéra ou d’un ballet.

Les vidéos nous montrent le Maître en plein travail, apportant une dernière touche au costume de l’un ou l’autre des interprètes, tout juste avant leur entrée en scène !

Si dans le cadre de nos sorties de Paris, nous avons déjà eu le plaisir de visiter les expositions Chagall montées par le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme et le Palais du Luxembourg, il faut reconnaître la singularité de celle de la Villette qui prend une toute autre envergure en restituant les créations scéniques de son œuvre gigantesque consacrée à l’univers de la musique !!!


« Chagall, le Triomphe de la Musique ! »

 

Quelle merveille !!! A déguster sans modération !!!


Nadia Grobman


C’est dans la semaine des attentats terroristes du Bataclan que ces « sorties de Paris » ont eu lieu les 13 et le 18 novembre 2015.

Pour celle du 18, la Cité de la Musique a renforcé les mesures de sécurité et ouvert grand les portes à son public.
Parmi les participants, peu de désistements. Plus d’une cinquantaine de nos « fans » ont tenu à faire acte de présence, preuve d’une certaine résistance face aux consignes de repli et de retenue.

Grand privilège, les visites ont été guidées par des conférencières du lieu. Particulièrement brillantes, elles ont déployé tous leurs talents pour nous mener avec brio dans le monde de Chagall. 

Réunis dans ce « climat délétère », nous l’avons d’autant plus apprécié. 






 N.G