l'Actualité de l'Union des Engagés Volontaires, Anciens Combattants Juifs 1939 -1945, leurs Enfants et Amis. - 10 juin 2017

Afin de faire connaitre leur histoire, nous avons recueilli leurs témoignages, créé une exposition itinérante retraçant leurs combats. Un film intitulé « Les régiments ficelles », réalisé par des cinéastes professionnels, nous livre des récits inoubliables.
En partenariat avec la Ligue de l’enseignement, notre Union a fait éditer un ouvrage destiné à l’enseignement de l’histoire de nos pères dans les écoles.

La création d’un site internet nous permet de diffuser également cette épopée à travers tous les pays.
Au fil des années passées, nos pères ont accepté la participation de leurs enfants  à l’Union et nous ont confié l’organisation de cette commémoration. Nous avons reçu en héritage l’exemple de leur engagement pour les justes causes : la défense de la République dans le respect des libertés.
Le plus précieux et le plus important de cet héritage, c’est leur volonté farouche de vivre en combattant, en homme libre.
Ils pensaient avoir anéanti à jamais la bête immonde du fascisme, alors que les folies meurtrières ressurgissent, tout autant menaçantes. 

Quelle serait leur douleur devant le retour de l’antisémitisme, de la xénophobie, du racisme sur notre sol : la tuerie des enfants parce que juifs, l’assassinat de journalistes, les attentats et agressions contre les lieux de vie de la population juive nous ordonnent de mener à notre tour leur combat contre ces violences.
La France rend hommage aux soldats étrangers tombés pour leur patrie d’adoption, par la voix du Président de la République, lors de la célébration de la résistance au Panthéon. Nous rendons hommage au sacrifice de nos pères et voulons inscrire en lettres de feu, sur cette stèle, que leur engagement doit nous servir d’exemple. 

Avec le devoir de transmettre à nos enfants et petits-enfants l’histoire glorieuse de nos pères engagés volontaires juifs, nous leur promettons de reprendre leur flambeau dans la lutte pour la défense de la République et de ses valeurs.
Pour respecter cette promesse, notre association a pris la décision d’intégrer le Mémorial de la Shoah avec la certitude que la mémoire de leurs combats sera sauvegardée au côté de la mémoire de la Shoah par les générations suivantes.
A l’exemple de nos pères, nous voulons servir la France, leur nouvelle patrie, pays de la liberté et des droits de l’Homme.


Rose Jaraud