l'Actualité de l'Union des Engagés Volontaires, Anciens Combattants Juifs 1939 -1945, leurs Enfants et Amis. - 10 juin 2017


 Journée du souvenir dédiée à

LOUIS ET MARGUERITE GRENOUILLET

le 24 avril 2013

à Saint Georges Motel

 En provenance de Jérusalem YAD VASHEM par courrier daté                 du 17 mars 2013 attribue le titre de « Justes parmi les nations »

 à Louis et Marguerite   

Nous pouvons donc enfin faire figurer ce titre sur les plaques déposées à Saint Georges Motel, les recouvrir de cette reconnaissance de Yad Vashem que nous attendions avec impatience.

Paris - Dimanche 24 avril 2013 -

Place Gambetta 8 h du matin, le car nous attend. Fidèles au rendez-vous, nos enfants, nos petits-enfants et nos amis sont également là, prêts au départ pour la Normandie.
Deux heures plus tard nous arrivons au cœur de Saint Georges Motel, et après avoir longé les dépendances du fameux château, nous voici sur la place du village, devant l’école, celle-là même que Simon a fréquenté de 1942 à 1945.

Et ce sont les premiers contacts avec les Grenouillet, tous arrivent de la région du Doubs. Nous ne nous connaissions que par la voix, nous pouvons mettre un visage sur chacun de leurs noms.
Impressionnant, nous sommes déjà près d’une soixantaine de personnes.
Parmi les membres de la famille Grenouillet Renaud, deux des nièces de Louis ont fait le déplacement, la troisième, l’aînée, n’a pu voyager vu son âge avancé.

Après de trop brefs échanges, le temps est programmé, nous sommes accueillis par Mr Eric Deslandes, Maire de St Georges Motel, et Mr Michel Marty, Président de l’Association du patrimoine. Accompagnés des camarades de classe de Simon, Michel Peyrot, Henri Lefevre, des membres de l’association du Patrimoine et des gens du pays. En une file impressionnante d’une centaine de personnes, nous nous dirigeons vers le cimetière du village pour rendre hommage à Louis et Marguerite.

L’émotion nous gagne dès que nous découvrons, sur la tombe de Louis et Marguerite, la plaque de marbre noire sur laquelle les lettres gravées d’or rappellent le dévouement du couple Grenouillet.
Parmi les officiels, Mmes Ayache, sous préfète des Andelys, Andrée Oger, vice présidente du Conseil Général, Mr Joël Hervieu, conseiller général, nous ont fait l’honneur d’assister et de participer à cette cérémonie du souvenir.

Dans le silence et le recueillement, des gerbes, des bouquets, des arbustes sont déposés sur le granit clair de la stèle et Simon exprime sa reconnaissance infinie à Louis et Marguerite, il leur parle, il les remercie. Que d’émotion contenue.
La cérémonie du dévoilement de la plaque est accomplie.
L’hommage est rendu.

Par petits groupes, nous quittons le cimetière et retournons vers la place de l’église, de là, nous prendrons le chemin qui nous mènera vers l’école, chemin, qui désormais, portera le nom des Grenouillet.

Et c’est le second temps fort de la journée : l’ inauguration du « PASSAGE GRENOUILLET ».
Dignement, du haut de ses 7 ans, Timéo, notre petit neveu fait glisser le drapeau tricolore sur la plaque du passage dédié à la mémoire du couple Grenouillet.
S’ensuit l’intervention de Monsieur le Maire sur les évènements qui ont eu lieu à Saint Georges Motel, la vie hasardeuse dans le village occupé, la bravoure de Louis et Marguerite, le débarquement sur les plages de Normandie, l’arrivée des alliés, la libération.
A leur tour, Mme Ogier, Mme Hayache, Mr Renaud expriment leur émotion vive, rappellent les qualités de dévouement de Louis et Marguerite, leur patriotisme, leur esprit de résistance face à l’occupant nazi, et leur sincère reconnaissance envers Simon pour sa volonté d’aboutir à
l’hommage rendu aujourd’hui.

La seconde plaque de marbre noir apposée face à l’école rappellera aux petits écoliers de Saint Georges, tout aussi bien que dans leur manuel d’histoire de France, ce que fut la tragédie de la seconde guerre mondiale.
Elle leur rappellera que dans le petit village de Saint Georges Motel, il s’est trouvé des « Justes » qui, au péril de leur vie, ont refusé d’obéir aux ordres de l’occupant.

Et cette fois, les cérémonies ont pris fin.
Avant de nous séparer et de prendre le chemin du retour, l’association du Patrimoine de Saint Georges Motel nous a accueillis de belle façon dans la salle commune du village.
Autour des tables dressées pour ce repas, les Grobman et les Grenouillet réunis dans une convivialité peu commune, ont pu faire fait connaissance les uns des autres, établir des relations amicales avec Mr le maire et ses administrés.

Pour Simon, Nadia, leurs enfants, petits enfants, la famille, les amis, ce fut une journée mémorable !

Mais, il y aura une suite, nous nous retrouverons à la cérémonie de remise du diplôme et de la médaille des Justes qui aura lieu avant la fin de l’année dans les locaux de l’UEVACJEA.