l'Actualité de l'Union des Engagés Volontaires, Anciens Combattants Juifs 1939 -1945, leurs Enfants et Amis. - 10 juin 2017

    


L’atelier vitrail de l’Union prend de l’extension !

Depuis de nombreuses années, l’atelier vitrail continue à donner du plaisir et de la satisfaction à une douzaine de stagiaires. Ce nombre, spécialement limité permet d’accorder à l’animateur suffisamment de temps à chaque participant afin de mener à bien la réalisation du vitrail qu’il ou elle a choisi de faire. Que ses dimensions soient grandes ou petites, qu’il s’agisse d’un vitrail au plomb ou en Tiffany, que ce soit une décoration que l’on réalise pour soi ou pour faire un cadeau, toutes les techniques sont enseignées.Il faut dire aussi que le plaisir de passer quelques heures ensemble, à dessiner, à travailler et à bavarder s’ajoute à la satisfaction de voir et montrer l’œuvre que l’on a réalisé soi-même.

Cette année notre atelier continue de s’internationalise. En effet après la venue, il y a deux ans de deux nouvelles participantes japonaises, Miho et Mieko, nous accueillons depuis le mois de septembre, Lauren, une adhérente des Etats Unis à qui nous souhaitons la bien venue parmi nous.

Depuis cinq ans l’atelier vitrail organise en Corrèze un stage d’une semaine à plein temps dont la renommée et le nombre de participants ne font que s’amplifier au point que des stagiaires parisiennes sont venues cette année se joindre à des consœurs corréziennes.

Une exposition sur l’historique du Vitrail de ses débuts au 11ème siècle à nos jours et sur les étapes techniques de la réalisation d’un vitrail, a permis à 500 visiteurs très curieux, de s’informer sur cet art de manipuler la lumière et la couleur au travers du verre, dans une commune du plateau de Millevaches.

Cette réputation a un tel écho dans la région que des communes et des associations ont fait appel a notre atelier pour réaliser les vitraux d’une église, la restauration du vitrail d’une chapelle funéraire et la création de trois verrières dans une chapelle en restauration du XIIème siècle.

Voilà un bel aboutissement pour une réalisation de notre Union. Cet atelier et ses réalisations continueront aussi longtemps que nos forces le permettront.

Voilà un bel aboutissement pour une réalisation de notre Union. Cet atelier et ses réalisations continueront aussi longtemps que nos forces le permettront.

André Panczer