l'Actualité de l'Union des Engagés Volontaires, Anciens Combattants Juifs 1939 -1945, leurs Enfants et Amis. - 10 juin 2017

  De l'Odéon au boulevard Saint Michel

Le tLe temps d’une balade dans les vieilles rues du quartier latin, c’est un petit tour dandans les pages jaunies de nos manuels d’histoire de France à feuilleter !

« petit historique du quartier »






  Sous la Renaissance, Ambroise Paré « Père     de la chirurgie moderne, chirurgien des rois   et d es pauvres » mettra en application ses méthodologies nouvelles auprès des rois et des blessés sur les champs de bataille.u Moyen Âge, ce lieu de la première Ecole de Médecine et des premières classes d’anatomie donnera naissance aux facultés et aux universités du quartier latin d’aujourd’hui.

En 1686, dans le passage du Commerce de Saint André des Arts, construction de  l’incontournable, du célébrissime  «Procope» . Il consacre les rencontres joyeuses des «gens» du Théâtre Français, les rassemblements révolutionnaires des journées de juin 1789, ses murs gardent encore l’écho des joutes philosophiques de nos grands penseurs Voltaire, Diderot, Rousseau, d’Alembert, Georges Sand…

1793, année féconde : « la déclaration des droits de l’homme ».

  


  La même année, le couvent des Cordeliers     abritera les assemblées du Club des           Cordeliers où perdure encore le souvenir des   harangues enflammées de Danton, Marat et     Camille Desmoulins
1892 – Construction du lycée Fénelon – Premier établissement destiné à l’enseignement des Jeunes Filles. Enfin !

Et le 10 mai 1968 !!! Geismar et Cohn Bendit,… la nuit des barricades…

Chers amis, guidés par Madame Marteau, c’est avec grand plaisir que nous vous proposons une promenade au cœur de ce quartier qui nous mènera du médiéval à la Renaissance, de la révolution à notre époque contemporaine, avec en clin d’œil, un détour rue Monsieur le Prince, à la découverte de l’appartement-musée « Auguste Comte », fondateur du positivisme, précurseur de la sociologie.

Reflet de l’historique de la capitale, chaque nom de rue, passage, sente, cour et jardin, plaque, chaque édifice est sujet aux événements à caractère artistique, littéraire ou révolutionnaire,leurs vestiges témoignent du passé de Paris bouillonnant d’idées, d’innovation, de création, de jeunesse et de vie !

Madame Marteau, férue en la matière, évoquera le souvenir des grands, des belles figures de ceux et celles qui ont laissé leurs empreintes nichées au cœur des rues aux accents d’autrefois : l’Ancienne comédie, la Sente, le Jardinet, l’Hirondelle, Git le Cœur, et la plus ancienne, la rue d’Hautefeuille, 1292 …

les 11et12 février 2014 

De l’Odéon à la rue de l’Ecole de Médecine, que d’événements vont resurgir tout au long de notre périple agrémenté des anecdotes que notre guide préférée aime à nous « distiller » et de l’insolite dont elle nous réserve les surprises.

Afin que nous puissions préparer convenablement notre sortie, ayez la gentillesse de réserver le plus rapidement possible en contactant Simon et Nadia au 01 46 36 31 53(rép.). Petite précision : Madame Marteau tient à ce que nous ne soyons pas plus d’une quinzaine d’amis à chacune de ces deux dates, indiquez-nous celle de votre choix.

Au plaisir de se retrouver et de musarder ensemble à nouveau !

Avec toutes nos amitiés.

Simon et Nadia